Le secret de la colline - Le Boucharel - St Aygulf

Les couleurs et les parfums de la pinède

Partager
St Aygulf

Les couleurs et les parfums de la pinède



Au coeur de l'hiver, la pinède s'éveille

Les mimosas éclatent de splendeur. Plus réservés, les mimosas "des quatre saisons" se préparent lentement, régulièrement décoiffés par le souffle du vent, les mimosas sauvages  livrent leur premier arôme. A proximité des lauriers roses, le mimosa-chenille se redresse et son feuillage doré se voûte sur le chemin .

Les crocus tous fripés s'épanouissent au soleil

Au mois de Mars, se poursuit la floraison des jonquilles, des cyclamènes, des iris, tandis que les citronniers continuent tranquillement leur production

A proximité des noisetiers, les orchidés sauvages explosent de beauté et de jeunesse dans leur robe de soie, les jacinthes s'emmêlent délicatement de teintes dans le sous-bois.

Sur un tapis de verdure parfumée, les giroflés, les valérianes envahissent librement le pied des figuiers

Au printemps, la garrigue exhibe un cocktail de couleurs, nuancés de rayonnements voluptueux

Les lys fiers, rigides et ordonnés confectionnent leur habit estival

Les oiseaux du paradis  s?organisent, immobiles, ils pavoisent à la lune, la tête enveloppée d'un masque fluorescent              

Les osteospernums offrent leur tunique de nuances

Les corronilles se dressent, fiers à l'accueil des invités

Les azalés fleurissent timidement à proximité d'un rosier sauvageon grimpant sur le portail

La sécheresse de la période estivale boulverse la beauté de la pinède, chaque fleur grille sous le soleil méditerranéen pour renaître fraîche et jeune au printemps prochain. Par ailleurs, heureux en terre aride et caillouteuse; les arbres de "judé", les youkas se sèment en toute liberté, le thym offre tous ses parfums, nuancés par endroit d'une odeur citronnée. Les kalanchoés, surpris par la précocité de l'été, se précipitent dans leur robe de soirée.

La sauge s'étend sur un tapis grisé

Les "lauriers sauce" offrent leur feuillage aux préparations culinaires

Le romarin en bordure du sentier libère ses essences

La hampe florale des agaves se lève gigantesque, éphémère

Les lauriers roses, enivrés de la rumeur des cigales, donnent mille odeurs

Les lavandes se faufilent, projettent leurs senteurs

Le plumbago expose ses fleurs bleutées

Les gazanias organisent leurs bouquets pour envahir la pinède

En septembre, en octobre,

Avec la brutalité des averses, les odeurs du jardin s?emmêlent joyeusement

les figues, les citrons sont à cueillir

Les "griffes de sorcière" rampent sur les restanques

La menthe libère son arôme voluptueux à l'ombre des vieux pins

Le sedum fragilisé par les vents se propage joyeusement

L'eucalyptus, marqué par les années, cristallisé par les embruns se prépare à rompre les feuilles séchées

Les palmiers, les chênes "liège", les pithostorums en toutes saisons, majestueusement, étendent leurs volumineux branchages

L'arbousier arbore son fruit pour la récolte..... les confitures sont à cuisiner pendant l'hiver

Les connifères, les éléanus ou oliviers de bohême, en bordure de propriété, s'étoffent pour une haie imperméable et la comptine de l'océan inexorablement s'amplifie sur les rochers



piscine vue panoramiqueSur la commune de Saint-Aygulf, entre Saint-Raphael et Saint-Maxime, à proximité de la plage de "la Gaillarde" aux Issambres, à 70Kms de l'aéroport international de Nice, à 20mns par navettes maritimes de Saint-Tropez, location saisonnière d'une spacieuse villa en pierres avec piscine et spa sécurisés, par barrières en fer forgé.

     La villa sur la colline, à 200m de la plage vous invite à découvrir un panorama merveilleux nuancé, selon le climat, en teintes et en lumière

Entre St Raphael et St Maxime, mas provençal en pierres avec piscine à débordement dans un jardin clôt, organisé en restanques voir l'annonce.




Agnès V.



Retour